“Une fois le budget déposé, Mme Marois n’attendra pas qu’il soit voté à l’Assemblée nationale pour demander au lieutenant-gouverneur de dissoudre l’Assemblée. L’opposition déclarée des libéraux et des caquistes aux mesures du budget donnera au gouvernement un motif légitime d’aller de l’avant en dépit de la loi sur les élections à date fixe, adoptée en juin 2013.”

Denis Lessard dans son article “Un budget le 20 février, des élections ensuite”

(source: Lapresse.ca)

“Pauline Marois presse le pas. La machine du Parti québécois (PQ) et le gouvernement travaillent désormais à un scénario de campagne électorale déclenchée autour du 12 mars, pour un scrutin le 14 avril.”

Denis Lessard dans son article “Marois tentée par un scrutin le 14 avril”

(source: Lapresse.ca)

“Une chose est possible : ses résultats pourraient lui donner des envies de lancer le Québec en élection tôt en 2014.”

Esther Bégin dans son article de blogue Des élections au Québec tôt en 2014?

(Source: blogues.journaldemontreal.com)

Ainsi, le gouvernement Marois pourrait lancer la campagne électorale vers la fin février ou au début mars, pour des élections début avril.

Un tel échéancier lui éviterait de présenter un budget, avec un déficit pour l’année en cours, avant la tenue des élections. De cette façon, les partis d’opposition ne profiteraient pas de l’avantage de faire tomber le gouvernement Marois.

Michel Pepin dans Une charte pour la majorité

(source: Radio-canada.ca)

“Mais bien des péquistes prévoient que le printemps sera difficile pour le PLQ quand la commission Charbonneau abordera les décisions du ministère québécois des Transports, un argument pour attendre en 2014.”

Denis Lessard dans l’article “L’horizon électoral recul”

(Source: Lapresse.ca)

“Pauline Marois pourrait déclencher des élections générales aussitôt terminées les élections municipales. Une directive a été donnée mercredi aux troupes péquistes de se tenir prêtes à démarrer la machine, a appris le Journal.”

Geneviève Lavoie dans l’article “Marois prépare ses troupes pour un possible scrutin automnal” du Journal de Montréal

(Source: Journal de Montréal)

“Tout semble accréditer, ces jours-ci, l’hypothèse d’un alignement hâtif des étoiles en vue d’un scrutin le 9 décembre.”

Vincent Marissal dans l’article “Comme un parfum d’élections…”

(source: Lapresse.ca)

“Un scrutin général au Québec d’ici Noël? Plusieurs personnes haut placées au sein du gouvernement Marois - dans différents ministères - envisagent ce scénario avec de plus en plus de sérieux. Ils y croient et s’y préparent.”

Jean-Marc Salvet dans l’article Le PQ envisage des élections avant Noël

(source: lapresse.ca)

“Du coup, les rumeurs d’élections générales en décembre se sont évanouies. Si le plan était de présenter un projet de loi et de se lancer immédiatement en campagne, il faut maintenant rentrer les autobus.”

Michel David dans son article On rentre les autobus

Source : Le Devoir